Jour 9: Chutes et gorges

Voyage Aucun commentaire »

En cette dernière journée à Interlaken, ils annonçaient de la pluie (pour la 1ère fois du voyage). La météo était changeante et la pluie a été repoussée en PM alors nous en avons profité pour aller visiter la gorge de Aare à Innertkirchen, un sentier de 1.4km dans une « craque » creusée par l’érosion de l’eau dans la montagne. Très impressionnant.

En sortant de là, météo annonçait maintenant de la pluie seulement en fin PM, alors nous en avons profité pour aller visiter les 10 chutes de Trümmelbach, à deux pas d’où Arline a sauté en parapente avant-hier. On a pris un ascenseur souterrain pour atteindre le début des chutes, et nous avons marché dans des tunnels à l’intérieur de la montagne, où passait l’eau. Le débit d’eau était très fort, avec un bruit d’eau constant. C’était vraiment frais, ça nous a fait du bien car on se faisait arroser par la bruine de la chute et il faisait encore très chaud (près de 30).

Nous sommes ensuite allés manger à Lauterbrunnen, où nous avons encore mangé du rösti et de la gelati en relaxant un peu.

Nous sommes revenus à l’appartement vers le souper pour se reposer (c-à-d que Guillaume a pris un somme et Arline est allée courir 😂). On s’est fait un souper de touski nous restait dans le frigidaire et nous avons préparé nous bagages pour notre départ demain matin.

Nous avons également rencontré Peter, notre hôte. Il nous a parlé de sa passion (et de son commerce) pour le bambou et nous a fait visiter le reste de sa superbe propriété. On ne savait pas qu’il avait un étang de poissons rouges et un banc en haut du terrain, qui offre encore une plus belle vue.

Jour 8: Conduite dans les Alpes

Voyage Aucun commentaire »

Partis vers 9h ce matin, nous avons passé la journée a nous promener parmi les montagnes. Nous avons monté et descendu 4 cols (en voiture 😄) et les paysages étaient à couper le souffle. C’était une journée de 31 degrés, donc nous étions contents d’être dans la voiture, les vitres baissées! Ça roule en titi, la limite de vitesse est 80km/h presque partout, mais c’est extrêmement sinueux, les chemins sont très étroits et les ravins sont collés sur le bord du chemin. Y’a aucune manière que des chemins comme ça seraient permis au Canada. Il devait y avoir 3 motos pour 1 auto et plusieurs d’entre eux se payaient un trip d’adrénaline. Même avec la Mini Cooper, on avait de la misère à suivre le rythme. Avec l’inclinaison, on était presque en 2e vitesse tout le long (au fond Léon!), le petit turbo a sifflé en maudit! Après un certain temps à rouler solide pour suivre la parade avec les ravins et les hauteurs, ça devenait étourdissant pour Guillaume et il devait prendre une pause. Mais quelles vues grandioses, ça ne se raconte pas!

En revenant, nous voulions nous asseoir sur la plage d’un des deux lacs de la région d’Interlaken. En débarquant de la voiture pour vérifier où était la plage, Guillaume a vu un gars et une fille tous nus en train de se changer! Et il a aussi pu remarquer qu’il n y avait pas de sable à cet endroit 😄. Donc, nous repartons dans la voiture, en quête de plage! Finalement, partout où nous avons passé, aucune trace de sable! Tout le monde se couche sur des serviettes sur le parterre ou sur la gravelle, tout juste à côté du chemin! Le fond du lac est en grosses roches mais l’eau est d’un bleu clair, comme dans les Rocheuses! Finalement, nous nous sommes trempés les pieds et nous sommes revenus souper a l’appartement.

Comme il était de bonne heure, nous en avons profité pour aller marcher un peu dans notre village de Beatenberg.

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion