Jour 9: Chutes et gorges

Voyage Aucun commentaire »

En cette dernière journée à Interlaken, ils annonçaient de la pluie (pour la 1ère fois du voyage). La météo était changeante et la pluie a été repoussée en PM alors nous en avons profité pour aller visiter la gorge de Aare à Innertkirchen, un sentier de 1.4km dans une « craque » creusée par l’érosion de l’eau dans la montagne. Très impressionnant.

En sortant de là, météo annonçait maintenant de la pluie seulement en fin PM, alors nous en avons profité pour aller visiter les 10 chutes de Trümmelbach, à deux pas d’où Arline a sauté en parapente avant-hier. On a pris un ascenseur souterrain pour atteindre le début des chutes, et nous avons marché dans des tunnels à l’intérieur de la montagne, où passait l’eau. Le débit d’eau était très fort, avec un bruit d’eau constant. C’était vraiment frais, ça nous a fait du bien car on se faisait arroser par la bruine de la chute et il faisait encore très chaud (près de 30).

Nous sommes ensuite allés manger à Lauterbrunnen, où nous avons encore mangé du rösti et de la gelati en relaxant un peu.

Nous sommes revenus à l’appartement vers le souper pour se reposer (c-à-d que Guillaume a pris un somme et Arline est allée courir 😂). On s’est fait un souper de touski nous restait dans le frigidaire et nous avons préparé nous bagages pour notre départ demain matin.

Nous avons également rencontré Peter, notre hôte. Il nous a parlé de sa passion (et de son commerce) pour le bambou et nous a fait visiter le reste de sa superbe propriété. On ne savait pas qu’il avait un étang de poissons rouges et un banc en haut du terrain, qui offre encore une plus belle vue.

Jour 8: Conduite dans les Alpes

Voyage Aucun commentaire »

Partis vers 9h ce matin, nous avons passé la journée a nous promener parmi les montagnes. Nous avons monté et descendu 4 cols (en voiture 😄) et les paysages étaient à couper le souffle. C’était une journée de 31 degrés, donc nous étions contents d’être dans la voiture, les vitres baissées! Ça roule en titi, la limite de vitesse est 80km/h presque partout, mais c’est extrêmement sinueux, les chemins sont très étroits et les ravins sont collés sur le bord du chemin. Y’a aucune manière que des chemins comme ça seraient permis au Canada. Il devait y avoir 3 motos pour 1 auto et plusieurs d’entre eux se payaient un trip d’adrénaline. Même avec la Mini Cooper, on avait de la misère à suivre le rythme. Avec l’inclinaison, on était presque en 2e vitesse tout le long (au fond Léon!), le petit turbo a sifflé en maudit! Après un certain temps à rouler solide pour suivre la parade avec les ravins et les hauteurs, ça devenait étourdissant pour Guillaume et il devait prendre une pause. Mais quelles vues grandioses, ça ne se raconte pas!

En revenant, nous voulions nous asseoir sur la plage d’un des deux lacs de la région d’Interlaken. En débarquant de la voiture pour vérifier où était la plage, Guillaume a vu un gars et une fille tous nus en train de se changer! Et il a aussi pu remarquer qu’il n y avait pas de sable à cet endroit 😄. Donc, nous repartons dans la voiture, en quête de plage! Finalement, partout où nous avons passé, aucune trace de sable! Tout le monde se couche sur des serviettes sur le parterre ou sur la gravelle, tout juste à côté du chemin! Le fond du lac est en grosses roches mais l’eau est d’un bleu clair, comme dans les Rocheuses! Finalement, nous nous sommes trempés les pieds et nous sommes revenus souper a l’appartement.

Comme il était de bonne heure, nous en avons profité pour aller marcher un peu dans notre village de Beatenberg.

Jour 7: Vallée de Lauterbrunnen

Voyage Aucun commentaire »

Ce matin, on est partis à Lauterbrunnen pour le saut en parapente d’Arline. Elle était très excitée/nerveuse, ça fait longtemps que je ne l’avais pas vue comme ça 😂. Son guide s’appelait Marcel et il parlait français, quelle chance! Il était vraiment gentil et ultra attentionné. Le vol était tout simplement incroyable!!! La vue des airs était magique. Nous avons volé le long des falaises pour avoir accès à des zones thermiques pour voler plus longtemps et plus haut. Après avoir vu 3 chutes, nous sommes allés dans le centre de la vallée pour faire des « conneries », comme dirait Marcel! Des pirouettes avec le parachute tellement dans tous les sens qu’on en a viré la tête à l’envers! Arline riait tout le long! Une superbe expérience pour fêter ses 30 ans en retard!!!

Après le saut, alors qu’Arline n’avait pas de mot pour décrire l’expérience qu’elle venait de vivre, nous avons décidé de prendre le funiculaire pour aller explorer le village de Mürren (où il n’y a aucune voiture et qui n’est accessible que par funiculaire). En arrivant au funiculaire, alors que nous attendions notre tour pour obtenir des billets, parmi une cinquainte de chinois impolis… Marcel, le parenpentiste, nous a offert de nous vendre 2 billets pour monter avec lui. Offre acceptée! La montée en funiculaire fût une expérience en soit pour Guillaume (Arline avait déjà monté pour aller faire son vol en parapente). Guillaume, avec son vertige, tenait les barres bien serrées et ne regardait pas beaucoup la vue autour de lui. La cinquantaine de chinois nous accompagnant dans le funiculaire voulaient tous sortir en même temps lorsque la porte s’est ouverte. Il y a meme une chinoise qui a poussé Guillaume à 4 reprises pour le faire bouger (disons que ca n’a pas marché!). Ouf, c’était stressant de les voir stresser pendant leur voyage organisé…

Arrivés à Mürren, nous avons dit au revoir à Marcel et nous sommes allés nous promener dans la ville. Une vraie ville suisse avec tout plein de maisons brunes en bois foncé! Nous avons dîné dans un restaurant (qui selon Marcel était apprécié des locals), c’était effectivement très bon (saucisse de porc dans une sauce aux oignons avec rösti). Nous avons marché au bout de la ville et, comme il faisait très chaud, nous avons décidé de ne pas faire de sentiers de marche. Arline est allée montrer l’endroit de départ des vols en parapentes et nous avons pu voir en direct des départs de parapente (et resaluer Marcel!). Nous avons repris le funiculaire (sans chinois 😀) et nous sommes repartis vers Grindelwald, un ville encerclée de montagnes. Nous nous sommes promenés une heure dans son centre-ville mais ayant eu une grosse journée, nous avions hâte de retourner à l’appartement. Finalement, retour vers 20h, petit souper et dodo.

Jour 6: Genève-Beatenberg

Voyage Aucun commentaire »

Ce matin on a été prendre possession de notre auto de location. On avait choisi l’auto mystère (l’option la moins chère) et on a été chanceux, on a reçu une Mini Cooper! Un peu stressant de sortir de Genève et apprivoiser la signalisation différente, mais ça s’est bien passé. Ça a juste pris une demi-heure à comprendre que c’est 80km/h quand il n’y a pas de vitesse indiquée entre les villages, on roulait 50km/h 😂. On a passé par la route qui longe le lac Leman et on est arrêtés sur le bord du lac à Montreux pour dîner au McDo (car trop cher ailleurs).

Ensuite, on a tourné à Aigle pour prendre dans les montagnes. Ouf. Environ 100km de chemins très sinueux où ça roule pas mal vite, monte, descend, tourne, etc. Mais QUELLES VUES!!! Tout simplement à couper le souffle. À chaque tournant, une vue encore plus belle que la dernière. Guillaume était très content de pouvoir profiter de la Mini Cooper!

Nous nous sommes rendus directement à notre Airbnb à Beatenberg, dans les montagnes au nord-est d’Interlaken. Wow, un petit village d’une seule rue avec une vie imprenable sur les montagnes. Quel bel appartement, super cute avec une terrasse juste à nous. On est allés acheter un peu de manger au dépanneur juste en face et on s’est fait un petit souper à l’appart. Pour finir la soirée, on a été marcher dans le village.

Jour 5: Amsterdam-Genève

Voyage Aucun commentaire »

Pour notre dernière journée à Amsterdam, on avait réservé des vélos le matin pour faire un 25km autour de Zaanse Schans. La première partie pour se rendre à Zaanse Schans comme tel devait prendre 20 min selon la réceptionniste de l’hôtel et 23 minutes selon Google Maps. Ça nous en a pris 57 :) Alors on a décidé de laisser tomber la boucle et simplement faire un aller-retour, puisque notre réservation était pour une durée de 3h et nous devions prendre l’avion en PM. Nous avons donc pédalé jusqu’à ce que l’on vit des moulins à vents et des centaines de touristes!

Heureusement, il y a un train qui part de Zaandam et qui se rend à l’aéroport, donc ça a été facile de s’y rendre, mais une fois sur place, notre avion était retardé d’une heure.

Arrivés à Genève, on a déposé nos valises chez notre hôte Airbnb et nous sommes partis marcher en ville et voir le lac Leman. C’est une ville très chère, ça coûte une fortune pour manger (35$ pour deux wraps et une Coke). Mais les chars, les chars… une Porsche à toutes les minutes, des Mercedes Maybach, des Ferrari, des Lamborghini, etc, etc. Des grandes boutiques de marques dont on ne connait même pas le nom, mais qui vendent des souliers à 950€, etc. On a jasé avec un barman qui n’a pas le choix d’habiter du côté français car c’est trop cher ici.

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion